Conseils ayurvédiques pour noël

5 conseils ayurvédiques pour aider son feu digestif à Noël

A l’approche de Noël, je ressens une certaine excitation et effervescence à l’idée de partager des moments agréables et chaleureux. Mais avant cela, il y a tous les préparatifs : les décorations, la recherche des cadeaux et le fameux menu pour Noël et le Nouvel An. Justement, qu’allez-vous manger pendant les fêtes et comment votre feu digestif va le vivre ?

Je partage dans cet article 5 conseils ayurvédiques pour vivre sereinement cette période traditionnellement chargée et lourde au niveau alimentaire.

Le feu digestif, qu’est ce que c’est ?

Vous vous demandez certainement ce qu’est le feu digestif ? En Ayurvéda, il s’agit d’un élément très important dont il faut prendre grand soin pour rester en bonne santé.

Le feu digestif ou agni en sanskrit est envisagé selon deux niveaux. Au niveau physiologique, il régit le métabolisme et le système immunitaire. Il a pour fonction, entre autres, de transformer, digérer, absorber et assimiler les aliments afin de nourrir de manière optimale les tissus du corps.

Au niveau spirituel, il permet la transformation subtile et une meilleure compréhension de la conscience pour nous amener sur notre chemin et la pleine réalisation.

Comment savoir si son feu digestif est en bonne santé ? C’est assez simple, vous ressentez la faim de manière régulière et modérée, votre digestion se fait facilement et en 3 heures environ sans production de toxines, sans ballonnement, rôt ou autre désagrément. Pour conserver son feu digestif ainsi, voici quelques conseils ayurvédiques.

Boire toute la journée

Dès le réveil, pensez à boire un verre d’eau chaude pour aider votre feu digestif à se réveiller tout en douceur. Je sais cela peut paraître bizarre pour certains. Mais, je vous assure on s’y fait très vite.

Puis, tout au long de la journée, buvez des infusions chaudes de thym, de gingembre, de coriandre ou encore de graines de fenouil. Avant manger, je vous recommande également de boire une infusion de coriandre, cumin et fenouil (de préférence en graines) pour booster votre feu digestif.

Prendre des apéritifs ou dipana

Ne vous y trompez pas ! Le terme apéritif en Ayurvéda ne signifie pas tout à fait la même chose que notre traditionnel apéritif français. Un apéritif (dipana en sanskrit) est ce qui va permettre de stimuler l’appétit. En voici quelques exemples:

  • Un morceau de gingembre frais avec du sel par dessus
  • De l’eau chaude avec du jus de citron
  • Tout ce qui a le goût acide, piquant ou salé : comme par exemple des légumes que vous aurez fait mariner dans du vinaigre. Vous pouvez aussi boire du buttermilk.

Voici la recette du buttermilk, boisson très rapide à préparer. Versez un yaourt de chèvre que vous mélangez à 6 fois son volume en eau. Rajoutez du sel, du cumin et des graines de moutarde. Vous battez jusqu’à obtention d’une mousse. C’est prêt. C’est léger, stimule très bien votre feu digestif et en plus c’est bon.

Mettre des épices

Les épices sont vos meilleures amies en cette période de fête. Elles possèdent des vertus incroyables. Alors, pensez à en mettre dans vos plats et desserts. Voici quelques épices à privilégier:

Epices
  • le clou de girofle
  • la coriandre
  • le gingembre
  • la graine de fenouil
  • le thym

Eviter les aliments incompatibles

En Ayurvéda, il y a un certain nombre d’associations alimentaires incompatibles. Et malheureusement dans notre cuisine française, on en retrouve beaucoup. A force, notre corps créé des toxines et à long terme peut créer des maladies. Voici les aliments incompatibles entre eux:

  • lait + sel, autant dire que le fromage en soi n’est pas une très bonne association
  • viande ou poisson + fromage donc exit le plateau de fromages après la traditionnelle dinde de Noël ou le saumon fumé
  • aliments crus et aliments cuits donc on évite les crudités en entrée et on préfère un assortiment de légumes cuits avec des épices ou de houmous par exemple (pour retrouver ma délicieuse recette de houmous, c’est par ici)
  • le miel chauffé, aïe aïe aïe, dommage pour le pain d’épices que j’adore
  • le vin chauffé, et oui on évite le vin chaud

Bon, j’arrête là. Vous pouvez retrouver la liste de tous les aliments incompatibles dans cet article « Pour une rentrée en pleine forme »

Faire de l’exercice

Très souvent après le repas de Noël traditionnellement lourd, on n’a qu’une envie c’est de faire la sieste !!! Et bien, si c’est le cas, c’est que votre feu digestif n’est pas en pleine forme et que vous risquez certainement de créer des toxines. Donc, on évite à tout prix la sieste. En effet, elle est réservée aux enfants, personnes âgées, personnes malades et femmes enceintes selon l’Ayurvéda.

On en profite donc pour aller prendre l’air en faisant une balade digestive. On motive toute la famille pour 10 à 15 minutes de marche. Vous verrez, cela vous fera un bien fou.

Voilà, en quelques conseils comment passer des fêtes sereinement avec un feu digestif en pleine forme. Joyeuses fêtes de fin d’année à tous.?

Booster son feu digestif à Noël
Partage l'Ayurvéda autour de toi si le ❤ t'en dit !
2 réponses

Les commentaires sont fermés.